Rechercher
  • Dreamcatcher

J’ai définitivement ôté mon masque de stressée !

Dernière mise à jour : mars 31

Devinez quoi ! J’ai à peine 20 ans, je viens de finir mon coaching et je suis au taquet. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j’ai définitivement ôté mon masque de stressée, un mot qui maintenant, me donnerait presque des boutons. En juin prochain, je serai une infirmière diplômée, sans aucun doute sur mes capacités, plutôt fière de mon parcours, avec beaucoup d’énergie, d’envies, et plus déterminée que jamais sur ma vocation. Une fin de parcours tout tracé qui avait pourtant commencé sur de la colère et des incertitudes amplifiées par deux confinements difficiles, seule et isolée des miens, entre cours en visio et stages à l’hôpital avec la peur d’attraper ce satané virus ou de le refiler à quelqu'un sans le savoir. Des états d’âmes qui m’avaient plongée dans une solitude amère, rongée par des doutes et perturbée par des insomnies très anormales pour mon âge.


Dans ma famille, Laurence est désormais soumise à un système d’abonnements et je suis sure qu'elle finira par nous personnaliser des cartes de fidélité. Désolée, mais sur 3 générations, je vous préviens, on a réservé quelques priorité ! La faute à qui ? Même moi, j’y suis passée. Elle s'est adaptée à chaque personnalité, chacun d'entre nous a donc pu prendre ce qu’il avait à prendre, à comprendre et à apprendre... Quand je la définis, Laurence que j'ai connue à Bastia, je dis toujours… "Avec elle c’est simple, tu ne l’as vois pas arriver et puis à un moment, tu te retrouves avec « le nez dedans » et tu sais pas pourquoi mais tu ne peux plus dire … ah noooonnn c’est pas moi … Elle te perds dans ses tests, dans ses vidéos de « et tout le monde s’en fout », dans ses références sur le cerveau… Toi, tu vois pas où elle va…mais elle, elle te suit, jamais loin, et de temps en temps, elle te tend le miroir. Tiens regarde !"


Apprendre à gérer toutes mes émotions (bon d’accord …surtout la colère), apprendre à me connaître, à me faire confiance, à m’estimer (ah ben non c’est pas pareil…). Savoir dire non quand je ne peux vraiment pas sans vouloir faire à tout prix faire plaisir, sortir de l’auto sabotage et du triangle de Karpman, respecter mes besoins, ne plus procrastiner et m'organiser, prendre soin de moi, m’aimer, m’écouter, me traiter en 1ère classe, me fixer des objectifs et les atteindre….. Voilà un aperçu des très nombreuses choses que j’ai appris à ses côtés et que j'ai expérimenté au travers de mes propres plans d’actions parfois farfelus. Et comme j'ai rapidement vu mes progrès, je me suis remotivée, et reprogrammées …. Petit à petit, la transformation s’est opérée sans que j’ai eu à dénaturer une micro part de mon identité. Aujourd’hui, je crois bien que je suis arrivée à une version de moi-même plus structurée et qui n’a plus du tout besoin de stresser.


« Alors oui avoir vingt ans en 2020 ce n’est pas facile » sauf si on attrape la main qui nous est tendue. Moi c’était la sienne… et ça m'a fait du bien.


Justine, 20 ans, Nice



175 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout