Rechercher
  • Dreamcatcher

A partir d'un CV, elle m’a remis sur les rails !

Dernière mise à jour : janv. 24

Dès fois, on a de la chance mais on en a pas conscience. De ce fait, quand vient le premier faux pas, inconscient et involontaire souvent… on est rarement capable de se remettre en question !! Perso, il y a deux ans, j’ai perdu pied après quelques mésaventures et j’avais besoin d’une remise en perspective professionnelle. Mais, je n’avais jamais eu l’idée de prendre un coach pour ça ! Pour la faire rapide, j’ai toujours été un étudiant avec des facilités. Une scolarité honorable et animée sans trop forcer donc, composée d’un BAC S, assorti d’un DUT d’informatique puis d’un MIAGE (Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) option gestion de risques par alternance (donc payé) et… à Nice. Veinard quoi :)

Et puis bim, arrive le diplôme ! Mais…. je ne signe pas de CDI dans mon entreprise, je trouve un autre poste mais …. je ne valide pas la période d’essai, et puis vient cette impression de ne plus rien savoir, l’incertitude sur le métier à vouloir exercer, le potentiel trou sur le CV qui me panique, et la perspective de retourner à la maison. Et une tonne de questions... Est-ce que je veux continuer à faire du développement ? Parce que finalement l’informatique c’est pas fun… Est-ce que je veux changer de voie ? Peut-être que j’aimerais mieux être un manager ? Est-ce que ce serait pas le moment de partir à l'étranger ? Ben oui, je suis nul en anglais, l’Irlande ça pourrait être bien. Est-ce que je dois changer de ville ? Pourquoi pas Paris. Mais bon, Nice quand même, j’y ai tous mes copains … Bref, tout ça est confus. On l'évoque en famille … avec ma mère qui me parle d’une de ses copines qui accompagne des "jeunes perdus" dans leur parcours professionnel. Imaginez ma tête ... comme si j'étais si perdu que ça...? Il faut bien l'avouer, je me sens comme Peter Pan mais ne vois pas comment ma problématique pourrait se régler d’un simple jet de poussière magique.

J’accepte néanmoins contraint et forcé, de lui envoyer mon CV. Et c’est sur cette base qu’au téléphone, je me retrouve à lui expliquer ma vie de jeune diplômé, abandonné par la chance, dans la confusion du premier emploi… Alors bon, elle n’est pas copine pour rien avec ma mère, elle a de l’énergie, connait très bien le monde professionnel et l’insertion des jeunes diplômés. On échange sur mon projet professionnel initial, sur mes talents, sur ce que j’ai aimé dans mon contrat d’apprentissage, sur ce qui n’a pas marché chez la première entreprise, sur ce que font mes camarades de promos, où ils sont, les métiers visés, mais aussi sur les autres promotions… et j’en passe … ça dure 2h30 … et puis, je dois refaire mon CV qui ne me correspond pas et ne me mets pas en valeur…je dois poser ma réflexion avec les outils qu'elle me donne et la rappeler avec les informations attendues.

Voilà, quand je le dis comme ça, cela parait fastidieux. Pourtant, cela a été un vrai électro choc. Grâce aux questions certainement bien choisies et bien ordonnées, j’ai pu démêler le bordel que j'avais dans la tête pour me concentrer sur ce que je devais faire, dans quel ordre et surtout pourquoi. Alors, j’ai suivi ses conseils, refait mon CV, peaufiné mes lettres de motivations, préparé mes entretiens de recrutement, travaillé les objections etc.... Deux mois après, j'étais engagé dans une superbe boite de conseil à Paris dans laquelle je suis aujourd'hui consultant en gestion de crise, continuité d'activité et résilience IT en CDI (en télétravail pendant le COVID) avec un beau programme de formation pour monter en compétences dans les 3 ans…

Voilà, ces quelques heures en valaient la peine. 3 séances c’est rien pour remettre les pieds dans les bonnes chaussures et pour moi ça a été vital. Alors un conseil si vous avez le même problème ...contactez là...de ma part :)


Antoine 25 ans - Nice (06)

84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout